petite fille surf planche

Les 4 étapes pour apprendre et débuter le surf tout seul

Si vous êtes ici, c’est que vous souhaitez apprendre le surf.

Le surf peut être dangereux et long à apprivoiser. Même s’il est possible d’apprendre seul, avec de bons conseils, je vous recommande vivement de prendre des cours rapidement dans votre apprentissage, soit au tout début, soit après deux ou trois séances.

La chose qui m’a fait le plus peur au démarrage était de percuter un autre surfeur ou nageur dans l’eau. Avec le surf, et même le kitesurf, ou le bodyboard, vous êtes dans un environnement que vous ne maîtrisez pas totalement : l’océan.

Ainsi il est possible d’apprendre seul et cet article est fait pour vous aider. Mais un stage de quelques jours au démarrage vous permettra d’avoir les bases, d’apprendre plus rapidement et de maîtriser les notions de sécurité.

Cela étant dit, voici les étapes pour les étapes pour apprendre le surf seul (ou presque).

L’étape 0 : À lire avant de commencer le surf

Quand j’ai démarré le surf, sans professeur, seul, j’ai vite été démotivé devant les difficultés : grandes vagues, mauvais timing, fatigue…

Rassurez-vous, je m’y suis mal pris. Le surf est réalité accessible pour (presque) tout le monde. Il n’y a qu’à voir tous les enfants dans les écoles de surf près de chez moi.

Il y a bien sûr quelques règles de base à respecter.

– Ne pas avoir de contre-indication à la pratique du surf,

– Être en bonne santé, et en forme physiquement,

– Ne pas avoir peur de l’eau,

– Savoir nager en piscine et en mer,

– Être à l’aise dans l’eau et dans les vagues (nager la tête sous l’eau, plonger et rester quelques secondes en apnée…).

C’est ok pour vous ? Alors on y va !

potes surf plage

Étape n° 1 — Choisir son matériel pour surfer

Même si ce n’est pas forcément la toute première étape, je te recommande de commencer par t’équiper.

Pour surfer, tu vas devoir acheter ou louer :

une planche de surf

une combinaison (pour les eaux fraîches)

un leash (pour relier votre pied à la planche)

une wax (pour améliorer l’adhérence sur la planche)

Pour débuter, le choix le plus important est bien sûr la planche.

Comme moi, et comme tout débutant, je te recommande fortement de prendre une planche de surf en mousse.

Que ce soit pour toi ou pour un enfant, la planche de surf en mousse te permettra :

– de prendre plus facilement les vagues, même les vagues qui se cassent près du rivage,

– d’être plus stable sur la planche,

– d’avoir moins de risque de blessures pour toi ou pour les autres.

Il n’y a vraiment pas de honte à prendre une planche en mousse. J’ai des amis qui sont d’un plutôt bon niveau et qui aiment bien utiliser la planche en mousse de temps en temps. Cela leur permet de prendre plus de vagues et de pouvoir surfer quand il y a du monde sans prendre le risque de blesser les autres.

Si tu surfes vraiment pour la première fois, je te recommande de louer une planche au début. Idéalement, tu en loueras deux ou trois différentes pour pouvoir déterminer ce qui te plait le plus avant d’en acheter une.

Près de tous les bons spots de surf se trouvent des loueurs de planches. Tu pourras louer une planche à la journée ou à « heure parfois.

L’autre paramètre important lors du choix de ta planche est ton gabarit. Plus tu es lourd ou grand, plus ta planche doit être grande. Moi qui mesure 2,03 m et pèse 100 kg, j’avais l’impression d’emporter un bateau lorsque j’ai choisi ma planche…

Ainsi au début, la planche recommandée est appelée le longboard. C’est le type de planche la plus longue. Ma planche faisait par exemple 3,6 m de longueur !

Alors oui je t’avoue qu’au début, ce n’était pas très facile de tourner. J’avais l’impression d’être sur un bout de bois et d’aller tout droit. Mais au début c’était parfait. Je prenais des vagues et cela me permettait d’apprendre à faire des takeoffs.

Ensuite lorsque tu auras un peu plus d’expérience, tu pourras passer au niveau dessus avec les planches évolutives ou aussi appelées « funboard ». Ce sont des planches un peu plus petites, autour de 2,5 m qui te permettront d’être un peu plus agile sur l’eau. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Pour la combinaison, même si tu peux la louer également, je te recommande plutôt d’en acheter une en magasin pour pouvoir l’essayer.

Contrairement au choix d’une planche, tu prends moins de risque dans l’achat d’une combinaison.

Dans la majorité des cas, tu auras besoin d’une combinaison. Même si l’eau peut paraître bonne, tu vas rester pas mal de temps dans l’eau. Mieux vaut prévenir et ne pas avoir froid.

Je ferai un article dédié sur les combinaisons bientôt, mais je te recommande l’une des deux combinaisons ci-dessous.

Ma combinaison légère

Ma combinaison plus chaude

Achète ensuite de la wax qui est une cire adaptée aux planches de surf. C’est un accessoire important et pas très cher. Cette cire permet d’améliorer l’adhérence de tes pieds sur la planche.

Deux petits conseils pour la wax.

il y a différentes wax selon la température de l’eau. J’en ai toujours deux différentes.

Wax Eau Froide: https://amzn.to/2wcqzvH

Wax Eau tempérée : https://amzn.to/2PxPDE3

Fais attention à ne pas mettre de sable dans votre wax ou ne pas la mélanger au sable lors de la mise en place sur la planche. Cela rend le mélange très abrasif et pourrait te faire mal en position allongée sur la planche.

Dernier élément, le leash. Ce cordon permet d’éviter que vous ne soyez séparé de ta planche dans l’eau. Il est parfois vendu avec la planche, mais c’est assez rare.

Le leash s’attache à un endroit de la planche prévu à cet effet. Il te permet aussi d’éviter que ta planche heurte d’autres surfeurs ou se fasse emporter par le courant.

Étape n° 2 — Connaître les règles de sécurité avant de surfer

Ne jamais surfer seul

Apprendre le surf seul ne veut pas dire que tu peux enfreindre cette règle. Même si le surf est un sport individuel qui se pratique au contact de la nature, l’océan a toujours le dernier mot.

Il est donc recommandé de surfer en petit groupe, en veillant les uns sur les autres. En plus, tu apprendras en regardant les autres.

Quelqu’un peut aussi t’accompagner et rester sur la plage pour te surveiller de temps en temps.

Je te conseille aussi de prévenir vos proches que tu vas surfer avec une estimation de la durée de ta séance et le lieu. On se sait jamais.

S’informer des conditions météorologiques

La météo fait partie intégrante de la vie d’un surfeur. Pour bien débuter, préfère les petites conditions avec des vagues inférieures à 1 mètre. Ne surestime pas ton niveau.

Fais attention aux horaires des marées, certains spots deviennent très dangereux par marée haute, alors que par marée basse ne présente aucun risque.

Au début, en marée haute, tu vas être près de la plage et parfois près des nageurs et baigneurs. L’été quand il y a du monde, je ne surfe qu’en marée basse.

Connaître les règles de priorité

Voici quelques règles importantes à connaître pour que tout se passe bien lors de tes sessions, notamment les premières.

— Lorsque tu rentres dans l’eau, essaye de te mettre un peu à l’écart, évitez d’avoir quelqu’un devant toi pour ne pas prendre sa planche s’il la lâche. Si tu es en groupe, rentre dans l’eau en parallèle, et pas en file indienne.

— De même si tu dois lâcher ta planche, regarde s’il y a quelqu’un derrière toi avant de la lâcher.

— Tiens bien ta planche sur le côté lorsque tu rentres dans l’eau et non devant toi. Tu peux en effet avoir un coup de planche dans le visage si tu prends une vague de front.

— Avant de partir, fais bien attention aux priorités. Quand une belle vague arrive, vous allez être plusieurs à vouloir la prendre. Le surfeur qui part le plus près du pic de déferlement a la priorité. En gros si la vague casse sur la gauche, regarde à droite qu’il n’y ait personne avant de partir, et si la vague part en droite, regardez à votre gauche.

​— Lorsque tu tombes, pense à te protéger la tête avec les bras, et à rester sous l’eau quelques secondes, le temps que la planche retombe. Un retour de planche peut te faire très très mal à la tête. C’est d’ailleurs l’un des accidents les plus fréquents.

D’ailleurs je ne le fais pas, mais certains surfeurs portent des casques pour se protéger de la blanche. 

Se protéger de l’environnement

L’été, pense à te protéger du soleil avec de la crème résistante à l’eau et à boire beaucoup d’eau. Je passe généralement plus de temps dans l’eau quand il fait beau donc buvez avant et fais des pauses pour boire. Si tu ne veux plus porter de combinaison, je te conseille vivement des vêtements anti-UV.

L’hiver, préfère une combinaison complète et plus épaisse pour se protéger du froid comme évoqué plus haut.

L’étape n° 3 —La préparation

Il y a trois choses que tu peux faire avant de faire vos premières séances de surf : te préparer physiquement, t’entrainer sur le sol et repérer quelques spots où tu vas surfer.

Concernant la préparation physique, j’ai écrit un article pour vous préparer physiquement (et mentalement) au surf avec plein de conseils.

Entraine-toi d’abord sur le sol. Fixe le leash à ton pied arrière et au talon de ta planche, puis allonge-toi sur la planche sur le ventre de façon à ce que ton corps soit bien centré sur le milieu de la planche. Depuis cette position, entraine-toi à pratiquer le mouvement du rameur avec les deux bras, afin d’avoir des sensations sur les muscles que tu travailleras.

Si tu es droitier, votre pied arrière sera généralement le droit, ce qui est appelé la position regular. Si le cordon est attaché au pied gauche, la position est nommée goofy. Le mieux est de faire ce qui vous semble le plus naturel.

Pour déterminer votre position, faites le test suivant :

– Place-toi debout, les pieds joints, et le corps droit.

– Ferme les yeux et relâche-toi.

– Demande à une personne de ton entourage de te” pousser » (doucement) dans le dos, de sorte que vous basculiez vers l’avant.

Le pied que tu mets en avant instinctivement pour éviter de chuter sera ton pied avant sur la planche de surf !

Avant de planifier ta première séance, va voir quelques bonnes plages réputées pour le surf et nages-y afin d’être sûr que tu es à l’aise dans l’eau. Ne surfe jamais dans un endroit où tu n’es déjà pas à l’aise pour nager.

– Prends conseil autour de toi. Demande au magasin de location ou aux autres surfeurs à quel endroit les débutants devraient commencer à surfer. Tu peux aussi aux sauveteurs au niveau des plages surveillées.

– Regarde aussi sur Internet pour être sûr des endroits conseillés pour les débutants ou au contraire plus dangereux (je prévois un article avec mes spots préférés).

L’étape n° 4 —Les premières séances de surf

Allez-y doucement

Pour ta première séance, le principal est de vous amuser. Comment ? En glissant simplement sur la planche sur le ventre. D’ailleurs, certains recommandent une ou deux séances de bodyboard pour commencer le surf.

Identifie un spot.

Il faudrait idéalement que tu aies de l’eau à hauteur de la taille à l’endroit où les vagues se brisent. C’est l’idéal pour débuter. Ne va pas trop vers le large, là où les surfeurs les plus expérimentés se trouvent souvent. Mais assure-toi qu’il y a suffisamment de fond pour ne pas te blesser.

Identifie également un point de repère sur le rivage. Cela t’aidera à détecter d’éventuels courants susceptibles de t’entrainer sur le côté.

Rame vers ton spot.

Lorsque tu es prêt à te lancer dans les vagues, marchez à côté de ta planche jusqu’à ce que tu aies de l’eau jusqu’à la taille, puis allongez-vous sur la planche. Tu as alors deux possibilités différentes pour aller plus loin.

Si les vagues ne sont pas trop hautes.

– Rame en ligne droite. Reste bien perpendiculaire aux vagues afin de les « couper ».

– Lorsque tu « coupes » une vague, le mieux est de soulever légèrement le haut de votre corps pour aider la planche à passer.

Si les vagues sont un peu plus fortes (la majorité des cas), il est donc recommandé de contourner la zone.

Si une vague casse ou qu’une mousse vient vers toi et qu’il n’est pas possible de la contourner, deux solutions s’offrent à toi : la manœuvre du canard ou de la tortue.

Je ferai un article pour parler en détail de ces deux manœuvres pour bien les maîtriser.

La tortue consiste à vous retourner, tête dans l’eau, en agrippant votre planche (comme une tortue sur son dos). C’est la meilleure solution au début, car tu auras normalement une planche en mousse.

Le canard consiste à passer sous la vague, mais ce sera plus adapté lorsque tu auras une planche plus courte, car ce sera alors plus facile de la plonger sous l’eau.

Comme je t’ai dit au début, ma planche ressemblait à un bateau tellement elle était longue. C’était clairement difficile de faire un canard avec.

Préparez-vous pour la vague

Une fois au bon endroit, tourne ta planche en direction du rivage et attends une bonne vague. Assieds-toi sur ta planche et recule jusqu’à ce que l’avant dépasse de l’eau.

Lorsque tu vois une vague arriver, allonge-toi rapidement sur le ventre et rame et donne tout ce que tu as.

Comment ramer efficacement sur une planche ?

Pour bien ramer, tu vas devoir faire attention à ta position sur la planche et la position de tes bras et de tes mains dans l’eau.

Pour savoir où tu dois être positionné, il faut que ta planche soit la plus plate possible lorsque tu es en position assise : ni basculer en arrière ni en plonger en avant.

Ensuite, en position allongée, l’idéal est d’alléger le poids à l’avant en remontant un peu la tête et le buste. (attention, ton dos va tirer un peu si tu ne l’as pas musclé assez)

Pour bien ramer, tu feras des mouvements réguliers, en fermant les doigts et en gardant la main ferme.

Pour aller plus loin, lisez cet article pour savoir comment vous préparer physiquement au surf. 

Petites astuces supplémentaires :

– Lorsque tu rames, ne te retourne pas !

– Il faut se lever sur la planche avant que la vague ne devienne écume. Pour tes premières séances, ce n’est pas grave, entraine-toi quand même à te lever sur l’écume.

– Si tu manques une vague, reviens en arrière et sois patient pour attendre la bonne vague.

Apprendre à se mettre debout, le take-off

La dernière étape est le take-off, celle qui permet de se mettre debout et commencer à glisser. C’était surement pour moi l’étape la plus difficile quand j’ai débuté à cause de mon manque d’équilibre.

Une fois lancé sur la vague, il faut aller vite. Place tes mains sur la planche au niveau des épaules. Il faut alors relever la tête et lever les bras d’un seul coup pour permettre aux jambes de se plier et te mettre debout (un peu comme le mouvement du burpee). Garde les jambes fléchies, la tête et le dos droit.

Quand tu es débutant, il est peut-être plus facile de te redresser d’abord sur les genoux, puis d’amener un pied après l’autre pour te mettre en position debout.

Je déconseille cette technique, car c’est prendre une meilleure habitude. Je te conseille vivement d’essayer de te redresser d’un coup sans mettre les genoux sur la planche.

Ensuite, l’équilibre se garde sur l’axe gauche-droite et non sur l’axe avant-arrière en gardant les pieds assez proches l’un de l’autre.

Apprendre à tomber, anticiper la chute.

Si tu sens que tu es en train de tomber, saute loin de ta planche dans le sens contraire de la planche. Couvre ta tête en cas de retour de planche. Laisse-toi porter par la vague pour ne pas te fatiguer. Fais attention aux autres surfeurs s’il y en a.

Lorsque tu as fait surface, tire sur ton leash et remonte sur ta planche. Repose-toi un peu avant de repartir pour une nouvelle vague.

Tu dois essayer de sortir du chemin de façon à ce que les autres personnes puissent surfer. Ne rame pas au milieu du spot, là où les autres surfeurs arrivent sur leurs vagues. Rame plutôt sur le côté afin de ne pas encombrer l’espace.

Recommence, encore et encore

Tu vas surement tomber beaucoup de fois au début et te fatiguer assez vite. C’est normal. J’ai moi-même mis 5 ou 6 séances avant d’être plus à l’aise. Certaines personnes le sont après une ou deux séances.

Quelques conseils en plus

Sois attentif à ton environnement. Surveille les autres surfeurs et les animaux marins. Le surf n’est pas qu’un sport, c’est aussi un esprit.

– Respecte la communauté à l’endroit où tu surfes Suis les règles évoquées plus haut et sois amical.

– Fais des étirements avant d’entrer dans l’eau, mais également après. Encore une fois, je t’invite à lire l’article sur la préparation physique.

– Entraine-toi sur un spot pour débutants, loin des surfeurs plus expérimentés.

J’espère que cet article te donnera envie de te mettre au surf et te permettra de progresser rapidement. A bientôt !

luctus ut libero. dolor venenatis quis vulputate, Praesent